CHP

 

 

Relever le défi d'une navigation sans pétrole

 
  

 
 

Les défis solaires

retour

Premier défi solaire

CHP organise le 1er Défi Solaire pendant l’Armada du Siècle de 1999 ; Partant du Havre, 11 bateaux solaires ont remonté la Seine de Tancarville à Rouen 
(5 allemands, 1 suisse, 2 italiens, 1 anglais et 2 français dont 1 rouennais) démontrant ainsi que les idées qui pouvaient paraître utopiques sont déjà mises en œuvre dans de nombreux pays et donc réalisables en France

Deuxième défi solaire

Le 2ème Défi Solaire en 2001 avait pour but de démontrer la fiabilité des bateaux solaires en endurance et ont accompli un parcours de plus de 850 kilomètres, en autonomie complète, en traversant la France, au printemps et au nord de la Loire, entre Port-sur-Saône et Rouen attirant au passage la curiosité des parisiens.

Troisième défi solaire

Le 3ème Défi Solaire de Normandie, pendant l’Armada 2003, réunissait des bateaux à propulsion solaire, humaine et hybride sur un périple de 100 milles nautiques entre Caen et Rouen, 5 nationalités étaient représentées avec 12 bateaux au total dont 2 armés par l’association C.H.P. et 2 construits par des membres ( « Tikehan », « Ampères Peinards »). Pour la première fois, il était proposé une étape marine significative, pour une partie de la flotte, et ce pari réussi, la Voile Héliotique était née.

Quatrième défi solaire

Le 4ème défi était encore plus ambitieux que les précédents. Il s’agissait de rallier Rouen à Londres uniquement avec des énergies renouvelables en deux challenges  en juin 2008 :

  1. le premier, au départ de Rouen : une randonnée cycliste de 180 kilomètres (100 kms en France, 80 kms en Grande Bretagne) effectuée par des cyclistes et des handbikers de l’A.S.C.Bonsecours.
  2. le second, traverser la Manche entre Dieppe et Newhaven avec des bateaux à l’Energie Solaire dont un armé par C.H.P..

Cinquième défi solaire

Le 5ème défi change de cap, il se dirige vers l'éconavigation en NORMANDIE-PICARDIE. PHOTON AGILE part sur remorque, le 8 mai 2010, pour SAINT-VALERY-SUR-SOMME. Navigation le 14 mai pour LONG et réception avec M. le maire Francis LEPINE et son village. PHOTON AGILE embarque 100 passagers. « AMPERES-PEINARDS » monocoque solarisé de Jean BRICHE et CHARMIAN » prao solarisé de Patrice FLOTTE viennent nous rejoindre. Du 18 au 20 mai, animations au Port Amont et Port Aval d’AMIENS. Appontement à la DDE, le Directeur du Canal Francis BURY vient nous rendre visite. Week-end à SAMARA du 21 au 24 mai. Le long de la SOMME, 300 visiteurs pour des ballades solaires. Puis retour à ROUEN par l'OISE et la SEINE du 24 mai au 5 juin. Nous avons parcouru 460 km de canaux, en complète autonomie énergétique et plus de 500 km avec les prestations de la semaine et passés 41 écluses. Aviez-vous remarqué que la SEINE-MARITIME et la PICARDIE forment un île bordée par la mer, la MANCHE donc et trois rivières, la SOMME, l'OISE et la SEINE ?

Sixième défi solaire

Le 6ème défi Econavigation entre Rouen et Paris en juin 2012. La remontée de la Seine de ROUEN à PARIS et retour s'est effectuée sur 15 jours du vendredi 8 juin au samedi 23 juin 2012 dans des conditions d'ensoleillement médiocres et avec un fort débit d'eau du fleuve. Cinq jours pour monter de ROUEN jusqu'à CONFLANS-SAINTE-HONORINE, 3 jours d'escale à CONFLANS-SAINTE-HONORINE pour participer aux fêtes de la Batellerie, puis 2 jours pour remonter de CONFLANS-SAINTE-HONORINE à PARIS (Stade de Longchamp) et enfin 5 jours pour redescendre de PARIS à ROUEN. Avec quel bateau solaire ? PHOTON AGILE est un catamaran de 7,77 m construit sur les plans du TIKI 26 de James WHARRAM en 1970. Il a été solarisé avec 5 panneaux solaires de 500 W équipé de 6 batteries au plomb 12 V de 80 Ah assemblées en 36 V et propulsé avec un moteur PERM de 1,6 kW et d'une hélice bipales en laiton de 30 cm de diamètre, tout simplement.